Les fleurs d'Edward Bach…

Les Fleurs de Bach, sont des préparations à base de plantes et de fleurs conçues chacune spécifiquement pour cibler un problème.

C’est entre 1930 et 1936, que Monsieur Edward Bach (médecin anglais) a distingué 7 catégories principales correspondantes aux différents états de déséquilibres psychologiques que l’on peut ressentir.

C’est alors qu’il classa 38 essences de fleurs respectivement dans les différents groupes.

Ces groupes correspondent à un état général et les essences associées permettent d’améliorer un état ou sentiment précis que tous êtres humains peuvent vivre tout au long de leur vie… Il en est de même pour votre chien ou votre chat.

Nous recommandons ces fleurs de Bach car elles sont très efficaces pour nos p’tits animaux. Comme par exemple, un petit chiot qui est séparé de son frère ou sa sœur, il devient très insécure ou triste… lui en donner quelques doses, l’aidera à ne plus faire d’angoisse.

Philosophie d’Edward Bach « 

« Tant que l’Âme, le corps et l’Esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter»

Voici les 7 catégories des Fleurs de Bach:
1-La peur
2-L’incertitude
3-Le manque d’intérêt pour le présent
4-La solitude
5-L’hypersensibilité aux influences et aux idées
6-Le découragement et le désespoir
7-Le souci excessif du bien être d’autrui

Les fleurs de Bach correspondent à un état émotionnel, Edward Bach voulait permettre à chacun de révéler le meilleur de lui-même par rapport à une émotion vécue.

Méthode et préparation
Il en existe deux, dépendant du remède que l’on veut préparer: la solarisation, et l’ébullition, certaines plantes se prêtant plus facilement à l’une qu’à l’autre. Dans tous les cas il faut choisir une belle journée, au moment de la période de floraison de la plante dont on veut obtenir une teinture; se laver soigneusement, mettre des vêtements propres, et s’efforcer d’entretenir les pensées les plus pures possibles.

On cueille les fleurs lorsqu’elles sont ouvertes, en sélectionnant les plus belles. Mieux vaut prélever des fleurs sur plusieurs plantes différentes, poussant au même endroit, si cela est réalisable. L’endroit choisi sera paisible, à l’écart de toute pollution, et les plantes doivent l’avoir colonisé naturellement; ce qui peut apparaître à notre époque comme une véritable gageure, l’agriculture intensive pratiquée à grand renfort de produits chimiques ayant détruit une grande partie de l’habitat des plantes sauvages.

On pourra prospecter dans les zones protégées de captage de certaines eaux minérales, sur des terres vouées à l’agriculture biologique, ou sur ce qu’il peut rester ailleurs de terres préservées des souillures humaines.

– Edward Bach

NOTE: vous pouvez vous procurer des fleurs de bach en boutique d’aliments naturels.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous à notre infolettre

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous êtes maintenant abonné, merci beaucoup !