L'enfant et le chien

Adopter un animal de compagnie…
Implique un engagement sans cesse renouvelé :

« Celui de partager votre demeure et d’apprendre à votre enfant le respect et le sens des responsabilités envers ce nouveau membre de la famille »

En revanche, le choix judicieux d’un animal permettra à votre enfant de vivre une relation unique avec son nouvel ami.

Il lui confiera ses secrets, ses joies, ses peines, ses jeux d’enfants et sera assuré de recevoir, en retour, affection, amitié et amour inconditionnels dont il se souviendra longtemps. Pour lui permettre de goûter à tous ces petits bonheurs, il est important de bien choisir l’animal idéal et de préparer sa venue dans votre famille.

Ces informations présentent des petits trucs pour vous guider dans cette belle aventure qu’est le choix d’un « PITOU »…!

Les chiens et vos jeunes enfants : PRUDENCE !
Environ 60% des attaques sont dirigées vers des personnes que les chiens connaissent déjà. Plus du tiers des attaques se produisent lorsque le chien est à côté d’un objet (bol de nourriture, os ou jouet) ou de quelqu’un qu’il considère comme sa propriété.

Les exemples ne manquent pas pour souligner la fréquence d’incidents malheureux. Ces situations pourraient être évitées si les parents mettaient en garde leurs enfants et savaient choisir un chien approprié pour leur famille, réputé pour sa douceur et son bon tempérament. Il est faux de croire que l’agressivité chez le chien est imprévisible. C’est en général une réaction à des éléments précis dans l’environnement. Cependant, certains animaux peuvent hériter à la naissance de pathologies qui les prédisposent à des écarts de conduite.

Le chien va mordre souvent si:
1. Il est agressé ou dérangé sur son territoire
2. Il n’est pas nourri convenablement
3. Il est constamment attaché
4. Il a déjà été battu ou maltraité

Il peut aussi mordre par jalousie, par peur, parce qu’il a mal, par dominance ou, comme c’est souvent le cas, parce qu’il a hérité d’un comportement agressif (d’un bagage génétique).

Apprenez à votre bête certaines règles
1. Respecter un territoire donné
2. Respecter le moment des repas
3. Ne pas dormir avec l’enfant
4. Respecter les jouets de l’enfant
5. Ne pas bousculer l’enfant

Préparez l’arrivée du nouveau-né lorsqu’il y a un chien adulte à la maison

• Faites sentir à votre animal un vêtement que le bébé a porté
• Apportez une couche avec l’urine de l’enfant et faites-la sentir au chien
• Faites visiter au chien la chambre du bébé
• Faites sentir le bébé à l’animal (jamais le visage) afin qu’il reconnaisse son odeur
• Ne délaissez pas votre chien après l’arrivée du nouveau-né.

Apprenez à vos enfants les comportements à éviter

• Déranger le chien pendant qu’il mange (enlever la nourriture du chien lorsqu’il a terminé)
• S’emparer des jouets du chien
• Tirer sa queue ou mordiller ses oreilles
• Serrer l’animal trop fort
• Grimper sur le chien ou se coucher dessus.
• Déranger et réveiller l’animal quand il dort.
• Le tirer par son collier
• Le cerner dans un coin
• Approcher un chien attaché ou inconnu
• Ne jamais mettre la main sur la tête du chien pour le flatter (le chien pourrait se sentir dominé)

L’enfant ne connaît pas les limites du chien, ce qu’il faut faire ou ne pas faire avec lui. Entre 2 et 6 ans, l’enfant est prédisposé à se faire mordre et peut rester marqué physiquement et mentalement toute sa vie.

C’est votre responsabilité de vous renseigner adéquatement sur le chien que vous désirez acquérir afin de faire un choix éclairé….et d’également vous assurez qu’il provient de famille privée et non d’endroit ou y a des productions industrialisées.

Apprenez à vos enfants à reconnaître les limites de votre animal
• Un chien qui s’éloigne, qui grogne ou qui montre les dents, voilà des signes importants à reconnaître.
• Si le chien n’a pas un bon comportement avec votre enfant, ne jamais le corriger devant l’enfant (celui-ci suivra votre exemple si vous frappez le chien); isoler l’animal jusqu’à ce qu’il se calme.
• Si l’enfant n’a pas un bon comportement envers l’animal, expliquez-lui ce qu’il ne faut pas faire.

En cas de morsures légères
• Nettoyez la plaie avec de l’eau et du savon
• Mettez une crème antibiotique de premiers sons et un pansement stérile.
• Vérifiez la plaie
• Assurez-vous que l’enfant a bien reçu son vaccin contre le tétanos.
• Vérifiez le comportement du chien et évaluez la situation reliée à l’événement.
• Vérifiez la vaccination du chien.

En cas de morsures sévères
• Emmenez immédiatement l’enfant à l’hôpital
• Ne pas oublier le carnet de vaccination de l’enfant
• Informez-vous des vaccins reçus par le chien
• Faites évaluer la bête par un vétérinaire pour détecter si elle est porteuse de la rage
• Ne laissez jamais vos jeunes enfants (2-6 ans) seuls avec un animal dont vous ne connaissez pas le caractère ou qui montre des signes d’impatience.

Il est important de s’informer adéquatement sur le bagage génétique de l’animal que l’on veut acheter.

Un chien restera toujours un chien; l’homme est souvent responsable du caractère de son chien.

« Un chien ne demande qu’une chose aux hommes : leur amitié »

Référence : La majorité des textes concernant le chien et l’enfant proviennent de
l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous à notre infolettre

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous êtes maintenant abonné, merci beaucoup !